Bienvenue sur le site de l'Ambassade d'Algérie à Tachkent ✍ Rue Tafakkur 1er passage N:41 Tachkent 100070 ✍ TEL: 998-71-281-50-54; 281-55-65 ✍ Fax: 998-71-120-61-80 ✍ ambassade@algerie.uz


Haut

Célébration du 63ème anniversaire du déclenchement de la Révolution algérienne du 1er novembre 1954.

1er novembre 2017


Dans le cadre de la célébration du 63ème anniversaire du déclenchement de la Révolution algérienne du 1er novembre 1954, l’Ambassadeur d’Algérie, M. Naceur BOUCHERIT, a organisé, le 1er novembre 2017, au WYNDHAM Tachkent Hôtel, une réception officielle à laquelle a pris part, M. Gayrat Ganievich FAZILOV, Vice-Ministre des Affaires Etrangères en sa qualité de représentant du Gouvernement ouzbèk qui était accompagné de hauts cadres du Ministère des Affaires Etrangères ouzbek.

Ont, également, pris part à cette réception des personnalités académiques, culturelles, scientifiques, des représentants de la communauté d’affaires, les anciens coopérants techniques en Algérie, les membres de la communauté nationale ainsi que les chefs des missions diplomatiques et consulaires accréditées à Tachkent.

Dans son mot de bienvenue, l’Ambassadeur a rappelé le combat du peuple algérien pour se libérer du joug du colonialisme et pour le recouvrement de sa liberté et de sa souveraineté. Il a, ensuite, évoqué les grands principes de la diplomatie algérienne notamment le soutien indéfectible de l’Algérie aux causes justes dans le monde conformément aux principes de la charte des Nations Unies et le droit des peuples à l’autodétermination.

A cette occasion, l’Ambassadeur a, aussi, souligné la qualité des relations d’amitié et de coopération entre l’Algérie et l’Ouzbékistan qui ont célébré cette année le 25ème anniversaire de l’établissement de leurs relations diplomatiques. Il a, saisi l’occasion pour mettre en exergue la disponibilité de l’Algérie pour renforcer ses relations de coopération avec l’Ouzbékistan dans tous les domaines et dans l’intérêt mutuel des deux pays.

La réception a été agrémentée par la diffusion d’une sélection de musique algérienne et de films vidéo mettant en valeur les différents facettes de la culture et des paysages touristiques algériennes .Le public a été admiratif des tenues traditionnelles portées par les épouses des membres de l’Ambassade et leurs enfants.

La couverture par la presse ouzbèke de la réception, organisée à l’occasion du 63ème anniversaire du déclenchement de la Révolution algérienne du 1er novembre 1954

L'Algérie a célébré le 1e novembre le fête de la Révolution, la fête nationale

https://nuz.uz/sobytiya/27460-1-noyabrya-alzhir-otmetil-nacionalnyy-prazdnik-den-revolyucii.html


A l'occasion de la fête nationale, la Fête de la Révolution, l’Ambassade d'Algérie a organisé le 1 novembre une grande réception dans l'hôtel Wyndham dans la capitale ouzbèke.

La fête nationale algérienne est célébrée chaque année le 1e novembre. Elle a été créé en mémoire du début de la guerre d'Algérie (également connu sous le nom de la guerre d'Algérie) en 1954.

Les Français ont envahi l'Algérie en 1830, et quatre ans plus tard, la France l'a officiellement annexée. En 1918, les soi-disant Quatorze points de Wilson, le projet d'un traité de paix qui marquait la fin de la Première Guerre mondiale, ont été publiés. Après leur publication, certains intellectuels algériens ont commencé à se prononcer en faveur de l'autonomie de l'Algérie.

À la fin des années 1920 et 1930, des mouvements révolutionnaires nationaux ont commencé à être formés en Algérie. Mais les exigences de l'indépendance se sont intensifiés pendant la Seconde Guerre mondiale. « La première signe » de la révolution était le soulèvement algérien de 1945, qui a été brutalement réprimée par les autorités françaises.

Le 1e novembre 1954, le Front de libération nationale (FLN ) a été établi à Alger. Son but principal était la proclamation de l'indépendance de l'Algérie par des moyens armés. Le même jour, des détachements d'insurgés ont attaqué un certain nombre de cibles françaises. Cette action a marqué le lancement de la guerre pour l'indépendance de l'Algérie, qui a duré près de huit ans. Le jour du lancement de ce mouvement a été proclamé en Algérie comme une fête nationale.

L’Ambassadeur d'Algérie en Ouzbékistan M.Naceur Boucherit a inauguré la réception avec une intervention. La victoire de la Révolution Algérienne a, au plan interne a donné son empreinte sur la construction d’un État moderne bâti sur la justice et de la liberté et a, au plan international, grandement contribué à hâter la libération de nombreux pays non seulement sur le continent africain, mais aussi d’un nombre d’Etat à travers le monde, a affirmé M.l’Ambassadeur.

La flamme de la Révolution algérienne est toujours vivace dans l’engagement et l’action de la diplomatie algérienne à soutenir les causes justes à travers le monde dans le respect de la Charte des Nations Unies et le droit inaliénable des peuples à se disposer d’eux-mêmes. Cette action est basée sur le respect mutuel et la non-ingérence fait de mon pays un exportateur net de stabilité dans la région et un acteur incontournable dans la résolution des conflits dont souffrent les pays de notre voisinage immédiat notamment le Mali et la Libye, selon Monsieur l’Ambassadeur.

M.l'Ambassadeur a également décrit les relations amicales entre l'Algérie et l'Ouzbékistan: « J’aimerais rappeler que l'Algérie a été l'un des premiers pays à reconnaître l'Ouzbékistan en tant qu'un Etat indépendant et à ouvrir immédiatement une ambassade à Tachkent, qui peut être considéré comme preuve de son désir d'établir des relations amicales et multiformes avec l'Ouzbékistan sur la base du respect mutuel et les intérêts communs au profit des deux peuples frères ».

Nous avons célébré le 30 juin de cette année le 25ème anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques entre l'Algérie et l'Ouzbékistan. Ces relations ont atteint des niveaux importants dans un certain nombre de domaines et devraient se développer dans de nouveaux domaines dans l'intérêt des deux pays.

Je voudrais saisir cette occasion pour exprimer notre appréciation de la volonté des autorités ouzbèkes de développer les relations bilatérales. Dans son message, adressé à l'occasion du 25e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques, le Président de la République, Son Excellence Shavkat Mirziyoyev affirme que nos deux pays partagent la même culture, les traditions communes et le même héritage spirituel. Le chef de l'Etat ouzbek considère Algérie, comme un «pays ami qui a sa place et une grande prestige en Afrique du Nord et dans le monde musulman. »

Par la même occasion, Son Excellence le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a affirmé que l'Algérie est « entiérement disposé à renforcer les relations avec l'Ouzbékistan dans tous les domaines » et a exprimé sa conviction que les deux pays peuvent construire sur la base de l'amitié de 25 ans entre nos deux peuples, un partenariat bilatéral dans des domaines qui répondent à des intérêts communs. "

C’est dans cet esprit que nous travaillons ensemble sur l’intensification des relations économiques solides, fructueuses et mutuellement bénéfiques pour promouvoir un dialogue permanant sur les questions d'intérêt commun, a conclu le diplomate l’algérien.

La soirée gala, organisée à l'occasion de la célébration de la Journée de la Révolution, a réuni des représentants des missions diplomatiques et des organisations internationales accréditées en Ouzbékistan, de la communauté culturelle, des entreprises et des médias. Le gouvernement de l'Ouzbékistan a été représenté par le vice-ministre des Affaires étrangères Gayrat Fazilov.

La réception s'est déroulée dans une ambiance chaleureuse et conviviale.

(Nuz.uz - Par M.Djanguirov)

La coopération entre l'Algérie et l'Ouzbékistan va s’inténsifier

http://ziyouz.uz/yangiliklar/naser-busherit-jazoir-va-uzbekiston-hamkorligi-yanada-mustahkamlanadi/


Une réception officielle en l'honneur du 63e anniversaire de la fête nationale algérienne, le jour de la Révolution, a été organisée à Tachkent le 1e novembre à l’hotel Wyndham Tachkent. La réception a réuni les représentants du corps diplomatique des pays étrangers, des représentants de la science, de la culture et de l'art, ainsi que des médias. On notait la présence du vice ministre des Affaires étrangères Gairat Fazylov.

L'Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de la République Algérienne Démocratique et Populaire Naceur Boucherit, a prononcé un discours.

La victoire de la Révolution Algérienne a, au plan interne a donné son empreinte sur la construction d’un État moderne bâti sur la justice et de la liberté et a, au plan international, grandement contribué à hâter la libération de nombreux pays non seulement sur le continent africain, mais aussi d’un nombre d’Etat à travers le monde, a affirmé M.l’Ambassadeur.

La flamme de la Révolution algérienne est toujours vivace dans l’engagement et l’action de la diplomatie algérienne à soutenir les causes justes à travers le monde dans le respect de la Charte des Nations Unies et le droit inaliénable des peuples à se disposer d’eux-mêmes. Cette action est basée sur le respect mutuel et la non-ingérence fait de mon pays un exportateur net de stabilité dans la région et un acteur incontournable dans la résolution des conflits dont souffrent les pays de notre voisinage immédiat notamment le Mali et la Libye, selon Monsieur l’Ambassadeur.

J’aimerais rappeler que l'Algérie a été l'un des premiers pays à reconnaître l'Ouzbékistan en tant qu'un Etat indépendant et ouvrir immédiatement une ambassade à Tachkent, qui peut être considéré comme preuve de son désir d'établir des relations amicales et multiformes avec l'Ouzbékistan sur la base du respect mutuel et les intérêts communs au profit des deux peuples frères ».

Nous avons célébré le 30 juin de cette année le 25ème anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques entre l'Algérie et l'Ouzbékistan. Ces relations ont atteint des niveaux importants dans un certain nombre de domaines et devraient se développer dans de nouveaux domaines dans l'intérêt des deux pays.

Je voudrais saisir cette occasion pour exprimer notre appréciation de la volonté des autorités ouzbèkes de développer les relations bilatérales. Dans son message, adressé à l'occasion du 25e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques, le Président de la République, Son Excellence Shavkat Mirziyoyev affirme que nos deux pays partagent la même culture, les traditions communes et le même héritage spirituel. Le chef de l'Etat ouzbek considère Algérie, comme un «pays ami qui a sa place et une grande prestige en Afrique du Nord et dans le monde musulman, selon Monsieur l’Ambassadeur.

Par la même occasion, Son Excellence le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a affirmé que l'Algérie est « entiérement disposé à renforcer les relations avec l'Ouzbékistan dans tous les domaines » et a exprimé sa conviction que les deux pays peuvent construire sur la base de l'amitié de 25 ans entre nos deux peuples, un partenariat bilatéral dans des domaines qui répondent à des intérêts communs.

L'ambassadeur algérien est convaincu que la coopération entre les deux pays sera encore plus productive et durable sur cet esprit amical.

En 1830, les forces coloniales françaises ont envahi l'Algérie. Dans les années 1920-30, le mouvement de libération nationale a intensifié son activité. La première révolte de 1945 a été réprimée par les colonialistes. Le 1er novembre 1954 le Front national pour la liberté a été créé, et la lutte pour la libération nationale a été lancée il y a huit ans. Le 5 juillet 1962, l'Algérie accède à l’indépendance.

(Ziyouz.uz - Pae Sobir Salim)

الإعلام الأوزبكي يغطي الاحتفال بالذكرى63 لاندلاع الثورة الجزائرية لفاتح نوفمبر1954

مقال السيد الدكتور محمد البخاري حول حفل استقبال في طشقند بمناسبة العيد الوطني الذكرى الـ 63 للثورة الجزائرية

http://muhammad-2010.blogspot.com/2017/11/63.html


أقام السيد الناصر بوشريط، سفير الجمهورية الجزائرية الديمقراطية الشعبية مساء اليوم 1/11/2017 حفل استقبال بمناسبة العيد الوطني الذكرى الـ 63 للثورة الجزائرية، في صالة الاحتفالات بفندق Wyndham Tashkent Hotel، حضره الضيف الرسمي غيرت غنييفيتش فاضيلوف نائب وزير الخارجية في جمهورية أوزبكستان، ورؤساء وأعضاء السلك الدبلوماسي العربي والأجنبي المعتمد لدى جمهورية أوزبكستان، وعدد كبير من الشخصيات الرسمية والأكاديمية والعلمية والثقافية والاجتماعية الأوزبكية، وبعض الشخصيات العربية المقيمة في أوزبكستان. وكان في مقدمة مستقبليهم السفير المفوض فوق العادة للجمهورية الديمقراطية الشعبية الجزائرية المعتمد لدى أوزبكستان الناصر بوشريط وأعضاء السفارة وأسرهم.

وبعد عزف النشيدين الوطنيين ألقى سعادة السفير كلمة ترحيبية بالمناسبة شكر فيها الجميع على قبول الدعوة وحضور الحفل الرسمي لإحياء اليوم الوطني الجزائري المتزامن مع الذكرى الثالثة والستين لاندلاع الثورة الجزائرية في الفاتح من نوفمبر عام 1954. وشكر معالي غيرت غنييفيتش فاضيلوف نائب الوزير على حضوره المناسبة كممثل لحكومة جمهورية أوزبكستان الصديقة.

واستعرض في كلمته بطولات الشعب الجزائري من أجل أن يأخذ مصيره بيده ويطوي صفحة سوداء ومأساوية من تاريخه من خلال كفاحه للتحرر والإنعتاق من نير الإستعمار وإستعادة حريته وسيادته، وتضحيته بمليون ونصف مليون شهيد.

وأشار للمساندة المعنوية والمادية القوية التي تلقاها من البلدان الشقيقة والصديقة، حتى توجت ثورته بنعمة الإستقلال في يوليه 1962، بعد قرابة ثمانية سنوات من الحرب التحريرية و132 سنة من الاحتلال الإستيطاني.

واستعرض مسار بناء الدولة الجزائرية العصرية، التي تعتبر مفاهيم الحرية والعدالة من أسمى أهدافها على مستوى عقيدة سياستها الخارجية. وأشار لإلتزام الجزائر بدعم ونصرة القضايا العادلة في العالم وقبل كل شيء الإلتزام الأخلاقي بمبادئ ثورة نوفمبر، والإلتزام بمبادئ ميثاق الأمم المتحدة وحق الشعوب في تقرير مصيرها.

واشار للسياسة الخارجية الحكيمة، والرؤية الدقيقة في تحليلها الصائب، لتصبح الجزائر مصدراً للإستقرار في كل المنطقة، ومساهماً فعالاً في محاولة إيجاد حلول سلمية للأوضاع المزرية التي تعيشها بعض بلدان الجوار، وخصوصاً مالي وليبيا. وانتهز الفرصة ليعبر عن تتطلعه للعمل المشترك من أجل إرساء علاقات اقتصادية قوية ومثمرة للطرفين، وترقية سُنَّة الحوار والتشاور المتواصل حول المسائل ذات الاهتمام المشترك.

ذكر السفير بأن الجزائر كانت من أوائل الدول التي اعترفت بأوزبكستان كدولة مستقلة و فامت بفتح سفارة لها بطشقند و هذا ما يعتبره السفير كشاهد على ارادة الجزائر على اقامة علاقات أخوية و متنوعة مع أوزبكستان على قاعدة الاحترام المتبادل في صالح البلدين الأخوين.

كما أشار السفير أن البلدين قد احتفل يوم 30 جوان الماضي بالذكرى 25 انشاء العلاقات الدبلوماسية بين الجزائر و أوزبكستان. لقد وصلت العلاقات بين البلدين الى مستويات ملموسه في العديد من القطاعات و تضطلع الى بلوغ تطورات جديدة خدمة لمصلحة البلدين.

و قال السفير ان الجزائر ترحب بإرادة السلطات الأوزبكية مستشهدا بما عبر عنه السيد شوكت ميرزيوييف ، رئيس الجمهورية الأوزبكي حينما صرح في برقية تهاني بمناسبة الاحتفال بالذكرى 25 لإنشاء العلاقات الدبلوماسية بين البلدين قائلا»ان بلدينا يتقاسمان نفس الثقافة، و العادات و الارث الروحي «معتبرا الجزائر»بلد صديق له مكانه و هيبته في شمال افريقيا و كل العالم الاسلامي «.

كما أشار السفير أن السيد عبد العزيز بوتفليقة، رئيس الجمهورية الجزائرية عبر بنفس المناسبة على استعداد الجزائر»لتعزيز العلاقات مع أوزبكستان في كل المجالات معبرا عن قناعته أنه يمكن البلدان بناء على أرضية 25 سنة من العلاقات الثنائية، شراكة في المجالات ذات المصلحة المشتركة «.

وتخلل الحفل مأدبة رسمية أقيمت بهذه المناسبة، تخللتها منوعات موسيقية غنائية فلكلورية جزائرية، وعروض لأفلام تسجيلية تصور التطور الحاصل في الجزائر من كل الجوانب. ولفتت أنظار الحضور الأزياء الشعبية الجزائرية التي إرتداها بعض أفراد الجالية الجزائرية وأبنائهم.


1 ноября Алжир отметил Национальный праздник - День революции

1 ноября посольство Алжира устроило торжественный прием в столичном отеле Wyndham Tashkent по случаю Национального праздника – День революции.

https://nuz.uz/sobytiya/27460-1-noyabrya-alzhir-otmetil-nacionalnyy-prazdnik-den-revolyucii.html

Национальный праздник отмечается ежегодно 1 ноября. Он был учрежден в память о начале войны за независимость Алжира (также известной как Алжирская война) в 1954 году.

Французы вторглись на территорию Алжира в 1830 году, а четыре года спустя Франция аннексировала его официально. В 1918 году были опубликованы так называемые Четырнадцать пунктов Вильсона — проект мирного договора, завершающего Первую мировую войну. После их опубликования часть алжирских интеллектуалов стала высказываться о предоставлении Алжиру автономии.

В конце 1920-х — 1930-х годах в Алжире начали образовываться национально-революционные движения. Но особенно усилились требования независимости в ходе Второй мировой войны. «Первой ласточкой» революции стало Алжирское восстание 1945 года, которое было жестоко подавлено французскими властями.

1 ноября 1954 года в Алжире был создан Фронт национального освобождения (ФНО). Его основной целью было добиться провозглашения независимости Алжира вооруженным путем. В этот же день отряды повстанцев атаковали ряд французских объектов. Так началась война за независимость Алжира, продлившаяся почти восемь лет. День ее начала был провозглашен в Алжире национальным праздником.

1 ноября Алжир отметил Национальный праздник - День революции

Открывая торжественный вечер, Чрезвычайный и полномочный посол Алжира в Узбекистане Насер Бушерит сказал: «Победа Алжирской революции, во внутреннем плане, оставила свой отпечаток на строительстве современного государства, построенного на принципах справедливости и свободы, а в международном плане эта революция внесла большой вклад в ускорении освобождения не только многих стран континента Африки, но и многих других государств со всего мира.

Пламя Алжирской революции по-прежнему присутствует в приверженности и в действиях алжирской дипломатии в поддержку идей справедливости во всем мире в соответствии с Уставом Организации Объединенных Наций и неотъемлемым правом народов на самоопределение.

Это действие, основанное на взаимном уважении и невмешательстве, превращает мою страну в настоящего экспортера стабильности в регионе и в ключевого игрока в урегулировании конфликтов, от которых страдают наши ближайшие соседи, в частности Мали и Ливии».

1 ноября Алжир отметил Национальный праздник - День революции

Посол также охарактеризовал дружественные отношения между Алжиром и Узбекистаном: «Мне приятно напомнить, что Алжир был одной из первых стран, признавших Узбекистан независимым государством и сразу открыл Посольство в Ташкенте, что служит доказательством его желания к установлению дружественных и многосторонних отношений с Узбекистаном на основе взаимного уважения и общих интересов во благо двух братских народов.

Мы отметили 30 июня этого года 25-летия установления дипломатических отношений между Алжиром и Узбекистаном. Эти отношения достигли значительных высот в ряде областей и ожидают развития в новых отраслях в интересах обеих стран.

Хотел бы воспользоваться случаем, чтобы выразить нашу высокую оценку готовности узбекских властей развивать двусторонние отношения. В своем послании по случаю 25-летия установления дипломатических отношений, Его Превосходительство Президент Республики Шавкат Мирзиёев заявил, что наши две страны разделяют одну и ту же культуру, общие традиции и одинаковое духовное наследие. Глава узбекского государства считает Алжир «дружественной страной, которая имеет свое место и большой авторитет в Северной Африке и во всем Мусульманском мире».

По этому же поводу, Его Превосходительство Президент Республики Абделазиз Бутефлика отметил, что Алжир « всячески готов укреплять отношения с Узбекистаном во всех областях» и выразил свою убежденность в том, что две страны могут построить, на основе 25 летних дружеских отношений между нашими двумя народами, двустороннее партнерство в тех областях, которые отвечают общим интересам".

Именно в таком духе мы работаем вместе над интенсификацией прочных, плодотворных и взаимовыгодных экономических отношений для продвижения постоянного диалога по вопросам, представляющим общий интерес».

1 ноября Алжир отметил Национальный праздник - День революции

На торжественном вечере по случаю празднования Дня революции, присутствовали представители дипломатических миссий и международных организаций, аккредитованных в Узбекистане, культурной общественности, бизнеса и средств массовой информации. Правительство Узбекистана представлял заместитель министра иностранных дел Гайрат Фазилов.

Прием прошел в теплой и дружеской атмосфере.

(NUZ.UZ - М.ДЖАНГИРОВ)

Participation de l’Algérie au XIème festival Mélodies de l’Orient « Sharq taronalari » de Samarkand du 25 au 30 août 2017.



Avec la collaboration de l’Unesco et sous le patronage du Président de la République, le XIème festival Mélodies de l’Orient « Sharq taronalari » s’est tenu à Samarkand du 25 au 30 août 2017.

L’Ambassadeur d’Algérie Naceur BOUCHERIT, a pris part, en fin d’après-midi du 28 août 2017, à la cérémonie d’ouverture solennelle de ce festival présidée par le Président de la République de l’Ouzbékistan en présence du Secrétaire Général adjoint des Nations Unies, de M.Taleb Rifai, Secrétaire Général de l'Organisation mondiale du tourisme, de Mme Christine Muttonen , Présidente de l'Assemblée parlementaire de l'OSCE et de Abdulaziz Othman Altwaijri , Directeur l'Organisation islamique pour l'éducation, la science et la culture de l'organisation de la Conférence islamique - L'ISESCO. L’Ambassadeur avait assisté la matinée du même jour à la conférence scientifique intitulée « l’histoire de la renaissance de l’Asie centrale dans la civilisation mondiale ».

Ce festival qui est reconnu comme un important forum international du monde de la musique consolide chaque année son du prestige. L’édition 2017 a été caractérisée par la participation de 241 chanteurs et musiciens en provenance de 58 pays.

M. Abdelkader BENDAMACHE, Président du Conseil National des Arts et des Lettres, a activement participé aux travaux des conférences et des ateliers organisés en marge du Festival par une série de communications portant présentation du patrimoine musical algérien notamment la poésie populaire ,véhicule de la mémoire collective.

L’Ambassadeur Naceur BOUCHERIT accueillant M. Abdelkader BENDAMACHE, Président du Conseil National des Arts et des Lettres, à Tachkent le 30 août 2017





Interview de SEM Naceur BOUCHERIT, Ambassadeur, à l’ occasion du 25éme anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre l’Ouzbékistan et l’Algérie.

(jahonnews.uz, 30.06.2017)



Interview de S.E. Monsieur Naceur BOUCHERIT, Ambassadeur Extraordinaire
et Plénipotentiaire de la République Algérienne Démocratique et Populaire
en République d’Ouzbékistan à l’occasion du 25ème anniversaire
de l’établissement des relations diplomatiques
(le 30 juin 2017)


- Monsieur l’Ambassadeur, comme on le sait, l’Algérie a été parmi les premiers pays qui ont reconnu l’indépendance de l’Ouzbékistan. Et dans quelques jours il y aura un quart de siècle du jour d’établissement des relations diplomatiques entre la République d’Ouzbékistan et la République Algérienne Démocratique et Populaire. A cet égard on souhaiterait bien savoir votre avis relatif aux résultats atteints du travail commun lors des 25 ans de la coopération?

Le 30 juin 2017, l’Algérie et l’Ouzbékistan célèbrent le vingt-cinquième anniversaire de l’établissement de leurs relations diplomatiques. En effet, l'Algérie a été l'un des premiers pays qui ont reconnu l’indépendance de la République de l’Ouzbékistan et a ouvert son ambassade à Tachkent depuis plus de 23 ans. La promptitude de ces actions démontre la volonté de l'Algérie d'établir des ponts d'amitié avec l’Ouzbékistan basés sur le respect réciproque et la coopération à tous les niveaux et dans tous les secteurs sans exclusive et ce, dans le but de servir les intérêts de nos deux peuples amis. Cette volonté commune tire son origine dans le partage, par les deux pays, de la même sphère civilisationelle musulmane et le même héritage culturel et spirituel. Elle découle, aussi, de leur volonté d’assurer leur développement socio-économique.

En 25 années d’action commune, nos deux pays ont, sous l’impulsion clairvoyante de leurs dirigeants respectifs, su jeter des bases solides d’une coopération mutuellement avantageuse aussi bien sur le plan bilatéral que sur le plan multilatéral.

La signature en octobre 2016, à Tachkent, du Mémorandum d’Entente sur les Consultations Politiques entre nos deux Ministères des Affaires Etrangères constitue un nouveau jalon dans nos relations. Aussi, la mise en œuvre de ce Mémorandum d’Entente participera, sans doute, à intensifier davantage les rencontres entre nos responsables et ouvrira des perspectives prometteuses pour élargir cette coopération aux différents domaines économiques. D’ailleurs, les deux pays se sont fixés l’objectif de hisser leurs relations économiques à un niveau supérieur pour leur donner un contenu consistant, intense et durable.

« Dans le même sillage, notre pays suit avec un grand intérêt le programme quinquennal du développement stratégique de l’Ouzbékistan 2017-2021 initié par le Président de la République M. Shavkat Mirziyoev. L’Algérie, Pour sa part, réitère son entière disponibilité à participer activement dans sa mise en œuvre notamment en vue de redynamiser les relations de coopération économique. »

- Bien que la géographie impose ses « caprices » au développement d'une coopération étroite entre les deux pays, on peut observer au cours de ces dernières années une certaine intensification des relations dans divers domaines. Comment pourriez-vous caractériser les perspectives de notre coopération?

Dans le domaine de la coopération économique précisément et en dépit des contraintes liées à l’éloignement géographique et au fait que les deux pays soient sous l‘effet d’un tropisme qui les rend plus tournés vers leurs régions avec lesquelles ils ont des relations traditionnelles d’échanges et de commerce, l’Algérie et l’Ouzbékistan ont des atouts à faire prévaloir au regard de leurs énormes potentialités et de la nature complémentaire de leurs économies.

L’Ouzbékistan pourrait constituer un partenaire de choix en Asie centrale pour l’Algérie qui a capitalisé des avancées notables dans plusieurs secteurs d’activités économiques. Notre pays, pour sa part, pourrait aussi offrir à l’Ouzbékistan un marché vaste de 40 millions d’habitants et constituer, en raison de sa position géographique, une plateforme logistique de première importance pour pénétrer les marchés africains et européens. La finalisation du Mémorandum d’Entente Portant création d’une commission mixte intergouvernementale participera, à notre sens, d’une manière significative au renforcement de nos relations économiques et commerciales.

Dans le domaine culturel et sportif, nos relations sont aussi caractérisées par un niveau d’échange appréciable notamment à travers la participation de nombreux artistes algériens et ouzbèks à de multiples manifestations culturelles organisées dans les deux pays comme Tlemcen Capitale de la Culture Islamique en 2011, Constantine Capitale de la Culture Arabe en 2015 et Festival des Musiques d’Orient « Sharq Taronalari », mais aussi l’organisation en Ouzbékistan de nombreux stages pour des athlètes algériens notamment de Judo et de Boxe.

Sur le plan multilatéral, nos deux pays affirment une identité de vues et d’analyses sur plusieurs questions internationales. Cette convergence de vues est perceptible dans la doctrine même qui forge leurs politiques étrangères respectives basées sur les principes de non-ingérence dans les affaires internes des Etats souverains, de la primauté du droit international et du système des Nations Unies, de la promotion du dialogue et des moyens pacifiques pour la résolution des problèmes internationaux, refus des bases étrangères et de l’envoi des soldats à l’extérieur des frontières.

Cette convergence de vues contribue à la bonne coordination entre nos deux pays au sein des fora internationaux sur les questions d’intérêt commun. C’est ainsi que nos deux Ministères des Affaires Etrangères apportent souvent leurs soutiens réciproques à leurs différentes candidatures au sein des organisations et institutions régionales et internationales.

- L’Algérie et l’Ouzbékistan se soutient mutuellement dans le cadre des organisations internationales et coopèrent avec succès, notamment au sein de l’Organisation de la Coopération Islamique. Les résultats de la 43ème session du Conseil des Ministres des Affaires Etrangères de l’OIC à Tachkent, tenue en octobre 2016, ainsi que les initiatives du Président de l’Ouzbékistan Shavkat MIRZIYOEV relatives à la création du Centre International des recherches Imam Al Boukhari à Samarkand et d’une chaire spéciale de l’OIC auprès de l’Université Islamique de Tachkent sont hautement appréciées et sont commentées jusqu’à présent par la Communauté Internationale comme une contribution importante de l’Ouzbékistan contemporaine à la promotion des valeurs véritables de l’Islam éclairé. Dans cette conception, s’il vous plaît, pourriez-vous nous faire part de votre opinion sur les orientations dans lesquelles le peuple ouzbek et le gouvernement pourrait consolider leurs efforts pour résister à l’extrémisme religieux.

Dans l’élan de la coopération algéro-ouzbèke sur le plan multilatéral, la question de la lutte contre l’extrémisme religieux et son expression la plus violente à savoir le terrorisme constitue une préoccupation majeure et une menace réelle pour la paix et la stabilité dans le monde. Il est heureux de constater que les deux pays partagent la même position relative à la nécessité de renforcer la coopération internationale pour éradiquer toutes les formes de terrorisme à travers l’adoption et la mise en œuvre d’une politique concertée à l’échelle de la communauté internationale.

Dans cette perspective, l’Algérie et à maintes occasions, a fait part de son entière disponibilité à partager son expérience, mondialement reconnue, dans le domaine de la lutte contre le terrorisme. En effet, la stratégie de l’Algérie pour lutter contre l’extrémisme violent repose sur deux grands axes :

D’une part, le maintien d’un haut niveau de mobilisation et de vigilance de tous les services de sécurité dans leur mission institutionnelle de protection de l’ordre public et de la sécurité des personnes et des biens. D’autre part, la mise en œuvre d’une politique globale et cohérente de déradicalisation combinant des mesures à la fois politiques, économiques, sociales, culturelles et religieuses, impliquant toutes les institutions et l’ensemble des citoyens et mettant à contribution d’importantes ressources de la nation.

Pour concrétiser sur le terrain cette stratégie d’endiguement, le peuple algérien a adopté deux chartes. La première, en 1999, fut la charte de la Concorde Civile et la deuxième, en 2005, celle de la Réconciliation Nationale. Grace à cette politique de réconciliation, de centaines d’égarés ont pu retrouver le droit chemin et réintégrer la société. Elle a aussi permis le rétablissement définitif de la sécurité, de la paix et de la stabilité dans tout le pays.

Elections législatives du 04 mai 2017 à Tachkent.

05.05.2017


Les membres de la communauté algérienne en Asie centrale ont accompli leur devoir citoyen des élections législatives du 04 mai 2017 en votant massivement au bureau de vote ouvert à la chancellerie à Tachkent.
L’opération de vote a débuté à 8h du matin en présence des membres du bureau de vote composé essentiellement de jeunes algériens qui votent pour la plupart pour la première fois. L’Ambassadeur, Naceur BOUCHERIT a accompli son devoir suivi des autres membres de la communauté algérienne.
Ces élections se sont déroulées dans une atmosphère cordiale et festive.
L’opération du dépouillement s’est effectuée en présence des membres du bureau de vote et de quelques électeurs notamment un citoyen algérien résidant au Kazakhstan.


Célébration officielle des fêtes du Navrouz en Ouzbékistan
(jahonnews.uz, 22.03.2017)

Les autorités ouzbèkes ont organisé, le 20 mars, au Parc de la Culture Abdoulla Kadyri, les festivités marquant la fête du printemps de Navrouz en présence du Président de la République M.Chavkat Mirziyoyev, d’un grand nombre de membres du gouvernement, de hauts responsables ainsi que des Chefs des missions diplomatiques et des représentations des organisations internationales, accrédités en Ouzbékistan.
Lors d’une conversation avec les correspondants de l’agence d’information "Jahon", les diplomates étrangers ont fait état de leurs impressions au sujet de cette fête.
M.Naceur Boucherit, Ambassadeur d'Algérie en Ouzbékistan avait fait la déclaration suivante :
Cela fait plus de deux ans que je me trouve dans votre beau pays. J’aimerais vous dire qu’elles sont parmi les meilleures années dans ma carrière diplomatique. Je voudrais adresser, dans cette atmosphère festive et de joie, mes meilleurs vœux à tout le peuple ouzbek et aux autorités de la République. Je suis certain que l’avenir du pays se trouve entre de bonnes mains vu que le progrès de l’Ouzbékistan est perceptible à tous les niveaux.
Aussi, votre pays peut être fier de posséder un riche patrimoine historique et culturel, notamment des perles de l'Orient telles que Boukhara, Samarkand et Khiva. La culture ouzbèke est imprégnée par les traits de la civilisation arabo-musulmane. De ce fait, on peut affirmer, sans hésitation, que l'Ouzbékistan et l’Algérie partagent les mêmes valeurs civilisationnelles.
Les fêtes de Navrouz sont une occasion pour découvrir les plats nationaux ainsi que les manifestations populaires. Une atmosphère riche en goût et en couleur que l’on peut partager en compagnie d’une population heureuse et festive.

A l’occasion de la fête de Navrouz, l’Ambassadeur rend visite à des familles nécessiteuses
de la Mahalla « Constitution » à Tachkent.

17 mars 2017


A l’occasion de la fête du Navrouz 2017, SEM Naceur BOUCHERIT, Ambassadeur, dans le cadre d’une action caritative en partenariat avec la Mahalla « Constitution », a rendu visite à une dizaine de familles nécessiteuses, personnes âgées et handicapées de la Mahalla (commune) « Constitution ». A cette occasion, il a offert, à titre de geste de solidarité, des produits alimentaires.
Les personnes visitées ont très favorablement apprécié ce geste de SEM l’Ambassadeur et exprimé leur reconnaissance pour la considération qu’il leur a exprimé en ces moments festifs dans toute la République de l’Ouzbékistan.

L’ambassadeur reçoit le Directeur Général adjoint de la société BSSM

14 mars 2017


M. Naceur BOUCHERIT, Ambassadeur, a reçu, le 14 mars 2017, M. Vladimir Rasskazov, Directeur Général adjoint chargé de la Production de la société russe Bashkir Shaft Sinking Managment BSSM.
Durant cet entretien, le Directeur adjoint de la société russe a exprimé le souhait de la société qu’il représente de pénétrer le marché algérien des hydrocarbures et des mines en apportant son savoir-faire et son expérience.
Pour sa part, M. l’Ambassadeur lui a assuré l’ouverture de l’Algérie à toutes les propositions d’investissement et la disponibilité des autorités algériennes de les accompagner dans toutes les démarches et la fourniture de toutes les facilités nécessaires.

L’ambassadeur reçoit le Président Directeur Général du Groupe Ansher Investment LLP

10 mars 2017


M Naceur BOUCHERIT, Ambassadeur, a reçu, le 10 mars 2017, M. Anvar Rasulev, Président Directeur Général du Groupe ouzbèk Ansher Investment LLP.
A cette occasion, les deux parties ont évoqué les modalités de rapprochement des communautés d’affaires des deux pays en vue de la promotion du partenariat et d’investissement mutuellement bénéfique. Ils ont, également, examiné les voies et moyens d’initier des relations d’échange et de coopération économique entre l’Algérie et l’Ouzbékistan notamment dans le domaine du Tourisme.

L’Ambassadeur reçoit au siège de la chancellerie le président de la Mahalla « Constitution » à Tachkent

2 mars 2017


SEM Naceur Boucherit, Ambassadeur, a reçu le 2 mars 2017 M.Siddikjon Vakhitov, Président élu de la circonscription (de la Mahalla (commune) « Constitution » à Tachkent, dont relève le siège de la Chancellerie algérienne.
Après avoir noté les bonnes relations, qui lient les deux pays et les deux peuples frères, les deux interlocuteurs ont évoqué la possibilité de mener des actions communes pour consolider les liens bilatéraux.
Le président de la Mahalla a invité l’Ambassadeur à prendre part à la vie de la circonscription et de contribuer à certaines activités caritatives, notamment à l’occasion des fêtes religieuses et nationales.
L’Ambassadeur a marqué son intérêt à cette proposition et a promis d’apporter son soutien et sa solidarité avec la population de la Mahalla, ce qui contribuera à consolider les liens de l’amitié avec le peuple ouzbek.

Célébration du 62ème anniversaire du déclenchement de la Révolution algérienne du 1er novembre 1954.

04 novembre 2016


Pour commémorer le 62ème anniversaire du déclenchement de la Révolution algérienne du 1er novembre 1954, l’Ambassadeur d’Algérie, M. Naceur BOUCHERIT, a organisé, le 04 novembre 2016, au WYNDHAM Tachkent Hôtel, une réception officielle.
Ont pris part à cette cérémonie, outre M. Anvar Djamaledinovich NASIROV représentant du Gouvernement ouzbèk, les Chefs et membres du corps diplomatique et consulaire accrédités à Tachkent, des personnalités académiques, culturelles, scientifiques ainsi que les anciens coopérants techniques et les membres de la communauté nationale établie en Ouzbékistan.
À cette occasion, l’Ambassadeur, dans son mot de bienvenue, et après avoir eu une pensée à la mémoire du feu Président de la République de l’Ouzbékistan Islam Abdulghanievich Karimov, a rappelé la signification du 1er novembre 1954 pour la nation algérienne et a mis l’accent sur les relations d’amitié et de coopération entre les deux pays et la disponibilité de l’Algérie à travailler de concert avec les autorités de l’Ouzbékistan pour renforcer davantage ces relations et les porter à un niveau supérieur.
Il s’est félicité des résultats des entretiens algéro-ouzbèks qui ont eu lieu récemment à l’occasion de la visite, à Tachkent, de M. le Secrétaire Général. Il a, également, souligné que les relations bilatérales connaitront des perspectives prometteuses à la faveur de la signature de l’Accord de Coopération et des Consultations Politiques entre les Ministères des Affaires Etrangères des deux pays.


Articles de la presse ouzbèke concernant la célébration du 62ème anniversaire du déclenchement de la Révolution algérienne du 1er novembre 1954.

Le 4 novembre 2016 l'Ambassade d'Algérie à l'Ouzbékistan a célébré la Fête nationale du pays – le Jour de la Révolution, ayant organisé une réception cérémoniale à l'hôtel de la capitale "Wyndham".



Aux actions solennelles à l'occasion de la célébration du Jour de la Révolution, on a invité les représentants des missions diplomatiques et des organisations internationales en Ouzbékistan, la communauté culturelle, le business et les médias. Le gouvernement de l'Ouzbékistan était représenté par le vice-ministre des affaires étrangères, Anvar NASIROV.
La Fête nationale est célébrée chaque année le 1 novembre. Elle a été instituée à la mémoire du début de la guerre pour l'indépendance de l'Algérie (connue aussi comme la guerre Algérienne) en 1954.
Les Français ont envahi le territoire de l'Algérie en 1830, et quatre ans après, la France l'annexait officiellement. En 1918 ont été publiés les soi-disant Quatorze points de Wilson — un projet de traité de paix terminant la Première guerre mondiale. Après leur publication une partie des intellectuels algériens a commencé à s'exprimer sur l'octroi de l'autonomie à l'Algérie.
A la fin des années 1920 — 1930 ans en Algérie ont commencé à se former les mouvements nationaux révolutionnaires. Mais les exigences de l'autonomie ou même de l'indépendance se sont renforcées particulièrement au cours de la Deuxième Guerre mondiale. L'insurrection Algérienne de 1945, cruellement réprimée par les pouvoirs français, est devenue « la première hirondelle » de la révolution.
Le 1 novembre 1954 en Algérie a été créé le Front de libération nationale (FLN). Son but principal était d’obtenir la proclamation de l'indépendance de l'Algérie par la voie armée. Le même jour des détachements d’insurgés attaquaient une série de sites français. A commencé ainsi la guerre pour l'indépendance de l'Algérie, qui a duré presque huit ans. Le jour de son déclenchement a été proclamé en Algérie comme Fête nationale.


Après l’écoute des hymnes nationaux des deux pays, l'Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de l'Algérie en Ouzbékistan Naceur Boucherit a rendu hommage à la mémoire du premier président Islam Karimov, ayant noté particulièrement son rôle dans le développement et la prospérité du pays.
«La politique étrangère de l'Algérie se fonde sur les principes de la prévalence du droit international, de la résolution des conflits à l'amiable au moyen des négociations, du respect mutuel et la non-intervention dans les affaires intérieures des autres États» - a dit l'ambassadeur d’Algérie dans son allocution devant les visiteurs réunis.
S’agissant des relations bilatérales entre l'Algérie et l'Ouzbékistan, Naceur Boucherit a souligné que ces relations se distinguent par la considération et le respect mutuels. Il faut noter que l'Algérie était parmi les premiers pays, qui ont reconnu l'Ouzbékistan à titre d'État indépendant et, a ouvert tout de suite ici son ambassade.


L'ambassadeur a touché les perspectives de la coopération mutuelle entre les deux pays : « les Négociations ayant lieu à Tachkent le 20 octobre 2016, sur les questions bilatérales et multilatérales d’intérêt mutuel, ainsi que la signature d’un Mémorandum sur la coopération et les consultations politiques entre les Ministères des affaires étrangères des deux pays, ont ouvert une nouvelle page dans les relations bilatérales et cet événement, certes, représente en lui-même des perspectives prometteuses pour le renforcement de nos relations ».
« Et c’est notamment dans cette direction que nous travaillons ensemble sur la voie de l'établissement d’une coopération économique solide, féconde et mutuellement avantageuse » - a déclaré Naceur Boucherit à la fin de son intervention.
La réception s’est déroulée dans une atmosphère chaleureuse et amicale.

Ouzbékistan Nouvelles
M.DJANGUIROV, Photos : auteur

http://nuz.uz/politika/17708-alzhir-otmechaet-nacionalnyy-prazdnik-den-revolyucii.html


La fête nationale de l’Algérie célébrée à Tachkent

Pour commémorer le 62e anniversaire du déclenchement de la Révolution algérienne du 1e novembre 1954, l’Ambassadeur d’Algérie M. Naceur BOUCHERIT a organisé le 04 novembre 2016 au WYNDHAM Tachkent Hôtel une réception officielle.



À cette occasion, M. l’Ambassadeur après avoir souhaité la bienvenue à l’invité d’honneur, aux chefs des missions diplomatiques, des organisations internationales aux médias, a rendu hommage au Président de la République de l’Ouzbékistan Islam Karimov, qui a consacré tout sa vie au développement et au progrès de l’Ouzbékistan. Il demeure dans la mémoire collective comme un grand homme d’Etat, qui a œuvré pour le développement de l’Ouzbékistan et le progrès de son peuple.
La stabilité et la paix, dans lesquels l’Algérie vit actuellement sont les fruits d’efforts intenses et soutenus pour construire un état démocratique et moderne et une économie forte et compétitive. Aussi, et grâce à la politique étrangère, basée sur les principes de la primauté du droit international, la solution des conflits par les voies pacifiques de la négociation, le respect mutuel et la non-ingérence dans les affaires intérieures des Etats, mon pays est devenu un exportateur net de la stabilité dans la région et un acteur incontournable dans la résolution des conflits notamment ceux dont souffrent les pays de notre voisinage immédiat.
Les relations entre l’Algérie et l’Ouzbékistan se caractérisent par la considération et respect réciproques. Nos deux peuples appartiennent à la même sphère culturelle et spirituelle, et partagent la richesse du passé de la civilisation musulmane, ainsi que l'aspiration au développement et à la prospérité.
Dans ce contexte, dès les premières années de l'indépendance de l'Ouzbékistan, les deux pays ont exprimé leur désir d'établir les relations amicales et la coopération sur la base du respect et des intérêts mutuels au bénéfice de deux peuples frères. L’Algérie était parmi les premiers pays, qui ont reconnu l'Ouzbékistan en tant qu’ État indépendant et a procédé aussitôt à l’ouverture à Tachkent de son Ambassade.
Les entretiens qui a ont eu lieu, à Tachkent, le 20 octobre de 2016, sur les questions d’intérêt commun au plan bilatéral et multilatéral, ainsi que la signature d’un Mémorandum sur la coopération et les consultations politiques entre les Ministères des Affaires étrangères de deux pays, ont ouvert une nouvelle page dans les relations bilatérales, et cet événement ouvrira des perspectives prometteuses en vue du renforcement de nos relations.
C’est dans cet esprit que nous travaillons ensemble pour instaurer la coopération économique forte, féconde et mutuellement avantageuse.
A la fin de son intervention, M.l’Ambassadeur a souhaité des succès au développement des relations d’amitié et de coopération entre l’Algérie et l’Ouzbékistan, le progrès et la prospérité aux peuples algérien et ouzbek.

Ouzbékistan sur la Route de la Soie
Reportage photo Sergey Savchuk-Kurbanov

http://www.silkway.uz/newsmore/9057


L'Algérie et l'Ouzbékistan explorent les perspectives de coopération bilatérale.

20 octobre 2016


ALGER - Des consultations politiques bilatérales présidées, par le secrétaire général du ministère des Affaires étrangères, Hassane Rabehi et le Vice-ministre ouzbek des Affaires étrangères, Fasilov Gayrat Ganievitch, se sont tenues à Tachkent (Ouzbékistan) pour explorer les perspectives de coopération entre l'Algérie et l'Ouzbékistan, indique dimanche le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.
Les deux parties ont, à cette occasion, examiné "les voies et moyens permettant de donner un contenu concret à la coopération bilatérale" et finalisé et signé un protocole sur "la coopération et les consultations politiques" entre les ministères des Affaires étrangères des deux pays, précise la même source.
Cet instrument juridique permettra de tenir de façon régulière des consultations politiques entre les hauts responsables et fonctionnaires des deux ministères des Affaires étrangères ainsi que le suivi de la mise en oeuvre des décisions prises à chaque session de consultation, précise-t-on.
Les deux parties sont convenues pour souligner "l'importance de dynamiser le dialogue parlementaire" entre les deux pays à travers la mise en place d'un groupe d'amitié parlementaire et l'échange de visites entre les parlementaires des deux pays.
M. Rabehi a proposé au Vice-ministre ouzbek, la conclusion, à brève échéance, d'une convention portant création d'une Commission mixte de coopération économique, scientifique, technique et culturelle.
Un proposition accueillie favorablement par la partie ouzbèk "qui a promis d'y répondre rapidement", souligne la même source.
Un intérêt particulier a été accordé, dans ce contexte, à "l'enrichissement du cadre juridique bilatéral dans les secteurs répondant aux intérêts partagés des deux pays".
Les deux parties ont ainsi identifié des secteurs tels que l'agriculture, l'énergie, le tourisme, l'enseignement supérieur et la culture, comme créneaux porteurs pouvant donner un contenu aux relations économiques bilatérales.
Ils ont également souligné l'importance d'échanger des visites ministérielles techniques dans ces secteurs.
Tout en insistant sur l'importance de hisser les échanges économiques "au niveau des énormes potentialités complémentaires dans les différents domaines" entre les deux pays, les deux parties ont retenu le principe de la mise en place d'un Conseil d'affaires bilatéral impliquant aussi bien les Chambres de commerce et de l'industrie des deux pays que leurs associations patronales.
S'agissant de la question de la circulation des personnes, les deux responsables ont souligné la nécessité de faciliter les procédures de délivrance de visas aux ressortissants des deux pays afin de contribuer à la concrétisation des objectifs de coopération convenus lors de ces consultations.
Elles ont, également, examiné la possibilité de la conclusion rapide d'un accord sur la suppression des visas pour les ressortissants des deux pays porteurs de passeports diplomatiques ou de services en vue de faciliter les rencontres entre les représentants des institutions des deux pays.
Des appréciations respectives sur les questions régionales et internationales d'intérêt commun ont été également échangées entre les deux parties qui se sont félicitées de la convergence de leurs points de vue sur ces questions. (APS)

Entretien avec le Secrétaire Général du Ministère des Affaires Etrangères de l'Algérie.

Aujourd'hui 20 octobre, au Ministère des Affaires étrangères de l'Ouzbékistan a eu lieu une rencontre avec le Secrétaire général du Ministère des Affaires étrangères de l'Algérie, Hassane Rabehi.
L'hôte de marque est arrivé à Tachkent pour participer aux travaux de la 43-ème session du Conseil des ministres des affaires étrangères de l'Organisation de la coopération islamique.
Hassane Rabehi a félicité la partie ouzbèke des bilans féconds de la 43-ème session du CMAE OCI et lui a souhaité une présidence fructueuse sous le slogan important pour les Etats membres de l'organisation «l’Enseignement et l'Education – la voie vers la paix et la créativité», - communique le service de presse du Ministère ouzbek des Affaires étrangères.
Lors de la conversation les deux parties ont examiné les questions d'actualité de la coopération dans les formats bilatéral et multilatéral.
Les deux parties ont confirmé leur intérêt mutuel pour le développement progressif des relations dans les sphères politique, commerciale et économique, culturelle-humanitaire et d'autres sphères, en considérant à titre d'étape significative la création d’une base solide contractuelle-juridique des liens ouzbeko-algériens et l'intensification des contacts à divers niveaux.
A l’issue de la rencontre au Ministère des Affaires étrangères on a signé un Procès-verbal sur la coopération et les consultations entre le Ministère des Affaires étrangères de la République d'Ouzbékistan et le Ministère des Affaires étrangères de l'Algérie.
Aux négociations a pris part l'ambassadeur d'Algérie Naceur Boucherit.
(mae.uz, 20.10.2016)


L'Algérie plaide en faveur d'une convention internationale globale pour éradiquer le terrorisme (M. Hassane Rabehi, Secrétaire Général du Ministère des Affaires Etrangères).

18 – 19 octobre 2016


L'Algérie a plaidé, par la voix du secrétaire général du ministère des Affaires étrangères, Hassane Rabehi, mercredi à Tachkent, en faveur de l'adoption d'une convention internationale "globale" afin d'éradiquer le terrorisme.
Intervenant à l'occasion de la 43ème session du Conseil des ministres des Affaires étrangères de l'Organisation de la Coopération islamique (OCI), dont les travaux ont débuté mardi dans la capitale ouzbek, M. Rabehi a insisté sur "l'importance d'adopter des mécanismes de lutte efficaces, à savoir une convention internationale globale ainsi que la mise en œuvre des instruments déjà existants, notamment la convention de l'OCI sur le terrorisme et la stratégie internationale des Nations unies en la matière".
Soulevant le danger que continue de représenter le terrorisme, il a appelé la communauté internationale à "conjuguer ses efforts en vue d'éradiquer à jamais ce fléau".
Dans le même cadre, l'intervenant a mis en garde contre l'escalade du phénomène de l'islamophobie, invitant, à cet égard, l'OCI à "poursuivre ses efforts, en coordination avec la communauté internationale, pour définir et mettre en place les moyens politiques, juridiques et médiatiques à même de juguler ce fléau évoluant à contre-courant de l'esprit du dialogue des civilisations et du rapprochement entre les peuples", a-t-il relevé.
Dans son intervention, M. Rabehi a dénoncé la politique répressive et expansionniste menée par Israël dans les territoires occupés, appelant la communauté internationale à "assumer pleinement ses responsabilités vis-à-vis du peuple palestinien, en exerçant la pression sur cette entité afin de l'amener à mettre un terme à ses pratiques d'oppression et à s'acquitter de ses engagements internationaux à l'égard de la Palestine".
Il a également exhorté les Etats membres de l'OCI à "plus de vigilance et de mobilisation pour affronter la politique d'oppression israélienne ainsi que les complots ourdis contre la Palestine et ce, à travers l'adoption de mesures tant au niveau politique qu'économique, y compris la poursuite de l'internationalisation de la cause palestinienne, le renforcement de la réconciliation interpalestinienne et la mobilisation de plus de ressources, par la réactivation des contributions aux Fonds d'Al Aqsa et El Qods et l'élargissement de la participation à ces deux fonds à tous les membres de l'OCI, conformément à la résolution 6/39, adoptée à l'initiative de l'Algérie".
Pour l'Algérie, "une paix juste et durable au Moyen-Orient devrait impérativement passer par le retrait d'Israël du Golan syrien et le respect scrupuleux des frontières du Liban", a-t-il souligné.
M. Rabehi a réaffirmé, par la même occasion, "le soutien de l'Algérie à la résolution pacifique des conflits en Libye, en Syrie et au Yémen", tout en exprimant "sa satisfaction quant au développements positifs enregistrés au Mali dans le cadre de la mise en oeuvre de l'Accord de paix et de réconciliation issu du processus d'Alger".
Il a exhorté, à ce propos, la communauté internationale à s'"acquitter de ses engagements vis-à-vis du Mali en termes de développement socio-économique".
Par ailleurs, il a fait état de la "situation difficile" prévalant dans plusieurs pays de l'OCI, en raison des effets de la crise économique de 2008, et de la chute des prix de pétrole, plaidant, à cet égard, pour une "meilleure mobilisation" des ressources en vue de "répondre aux aspirations des peuples au progrès, à la stabilité et au développement".
Il a mis en exergue, dans ce contexte, l'"importance stratégique" du Forum international du pétrole, tenu fin septembre dernier à Alger, dont les résultats "contribueront certainement à équilibrer les prix" et auront, par conséquent, a-t-il dit, un "impact positif sur les économies des pays exportateurs".
M. Rabehi a, par ailleurs, appelé l'OCI à "poursuivre les réformes engagées pour permettre à l'Organisation de s'adapter à la nouvelle conjoncture et de s'imposer comme un partenaire important dans les relations internationales".
La conférence, placée cette année sous le thème: "L'éducation et l'éveil-chemin de la paix et de la créativité", examinera et adoptera une série de résolutions ayant trait aux questions politiques, aux affaires humanitaires et aux questions institutionnelles. (MAE)

M. Hassane Rabehi, Secrétaire Général du Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération internationale conduit la délégation algérienne à la 43e session du Conseil des Ministres des Affaires Etrangères de l'Organisation de la coopération islamique (OCI).

ALGER - Le secrétaire général du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Hassane Rabehi, conduira la délégation algérienne à la 43e session du Conseil des ministres des Affaires étrangères de l'Organisation de la coopération islamique (OCI), qui se tiendra les 18 et 19 octobre à Tachkent (Ouzbékistan), indique lundi un communiqué du ministère.
Cette session ayant pour thème "L'éducation et l'illumination, le chemin vers la paix et la créativité", intervient dans "un contexte international très mouvementé, marqué par la persistance des défis auxquels fait face le monde islamique, le terrorisme et l'extrémisme, la crise syrienne, la situation en Libye, la question palestinienne, ainsi que le problème de l'islamophobie et la pauvreté", précise-t-on de même source.
"La question de la Palestine et le conflit arabo-israélien, la lutte contre le terrorisme international et les conflits dans le monde islamique, notamment la situation en Syrie, au Yémen, en Libye, au Mali et au Jammu Kashmir, le rejet des sanctions économiques unilatérales imposées aux Etats membres de l'OCI, sont entre autres points inscrits à l'ordre du jour de cette session", ajoute le communiqué.
La réunion traitera également "des questions liées au désarmement, à la situation des communautés musulmanes dans des pays non membres, à la réforme de l'ONU et l'élargissement de son Conseil de sécurité".
Au plan économique, cette session examinera "les voies et moyens à même de favoriser la coopération économique et commerciale entre les pays membres de l'OCI".
Par ailleurs, le secrétaire général du ministère des Affaires étrangères mettra à profit son séjour à Tachkent pour s'entretenir avec son homologue Ouzbèk des sujets relatifs aux relations bilatérales et les moyens de leur développement, conclut le communiqué .(APS)


Condoléances

4 septembre 2016.

Suite au décès du Président de la République de l’Ouzbékistan Islam Abdulghanivitch KARIMOV et en cette douloureuse occasion, l’Ambassade d’Algérie à Tachkent, au nom du peuple et du gouvernement de la République Algérienne Démocratique et Populaire, présent ses sincères condoléances à la famille du défunt ainsi qu’au peuple et au gouvernement ouzbèks. Que dieu ait son âme et lui accorde son vaste paradis.

«À dieu nous appartenons et à lui nous revenons»


Participation de M. l’Ambassadeur aux funérailles du Président Islam KARIMOV

3 septembre 2016.


M. Naceur BOUCHERIT a pris part, à Samarkand, le samedi 03 septembre 2016, aux funérailles nationales du Président de l’Ouzbékistan Islam KARIMOV. En cette douloureuse occasion, il a présenté, au nom de S.E.M. le Président de la République, au nom du Gouvernement Algérien et en son nom propre, ses sincères condoléances à la famille du défunt, aux autorités ouzbèkes et à travers eux, au peuple ouzbèk ami.


Célébration de la Journée du Moudjahid et du 60ème anniversaire du Congrès de la Soummam

19 août 2016.


L’Ambassade d’Algérie à Tachkent a organisé une cérémonie à l’ occasion de la célébration de la journée Nationale du Moudjahid et le 60ème anniversaire du Congrès de la Soummam, une cérémonie à laquelle ont pris part le personnel national et ouzbek.
A cette occasion et après la levée du drapeau national et la récitation de la Fatiha du Saint Coran, une minute de silence a été observée en honneur de nos glorieux martyres. Aussi, une exposition des photos historiques des grandes figures de la lutte nationale a été organisée.

Collation à l’honneur de M. Karim Bouras agent de Chancellerie

22 juillet 2016.

Une collation à l’honneur de M. Karim Bouras, Agent de Chancellerie, qui va rentrer définitivement en Algérie, a été organisée au niveau de l’Ambassade à laquelle ont pris part tous le personnel et à leurs têtes M. l’Ambassadeur.




M. l’Ambassadeur a donné une interwiew à l’agence de presse officielle ouzbèke JAHON à l’occasion du 25ème anniversaire de l’indépendance de de l’Ouzbékistan.

20 juillet 2016.

Partager votre avis relatif à l’état actuel et à la perspective du développement des relations bilatérales entre nos deux pays :

En dépit des contraintes liées à l’éloignement géographique et au fait que les deux pays soient sous l‘effet d’un tropisme qui les rend plus tournés vers leurs régions avec lesquelles ils ont des relations traditionnelles d’échanges et de commerce, l’Ouzbékistan et l’Algérie ont des atouts à faire prévaloir au regard de leurs énormes potentialités et de la nature complémentaire de leurs économies.
L’Ouzbékistan pourrait constituer un partenaire de choix en Asie centrale pour l’Algérie qui a capitalisé des avancées dans plusieurs secteurs d’activités économiques. Elle pourrait offrir son marché vaste de 40 millions d’habitants et constituer, en raison de sa position géographique, un accès facile aux marchés africains et européens.
Il y a lieu de rappeler que dès la proclamation de l’indépendance de l’Ouzbékistan, l’Algérie avait été parmi les tous premiers pays à avoir établi des relations diplomatiques avec l’Etat ouzbèk et ouvert une ambassade ce qui témoigne de sa volonté sincère de resserrer les liens avec l’Ouzbékistan et promouvoir des relations de coopération féconde et mutuellement avantageuse.
Il est à relever que les relations bilatérales sont marquées par le respect réciproque ainsi qu’une bonne coordination aux seins des fora internationaux entre les deux pays sur les questions d’intérêt commun. Les deux pays qui observent une identité de vues et d’analyses sur plusieurs questions internationales basent leurs politiques étrangères sur les principes de non-ingérence dans les affaires internes des Etats souverains, de la primauté du droit international et du système des Nations Unies, la promotion du dialogue et des moyens pacifiques pour la résolution des problèmes internationaux, refus des bases étrangères et de l’envoi des soldats à l’extérieur des frontières.
En vue de donner une vision globale à leurs relations, les deux pays se sont fixés l’objectif de porter leurs relations économiques au niveau atteint par les bonnes relations politiques qui existent entre eux et favoriser le développement d’une coopération durable, dense et variée. Ils travaillent pour donner à leurs relations économiques un contenu plus consistant. Dans ce cadre et à mon sens les domaines du textile, des hydrocarbures et de l’agriculture peuvent être, à juste titre, des créneaux idoines pour établir une étroite collaboration pour le bénéfice de leurs économies respectives.
Dans le domaine culturel et sportif, nos relations sont aussi caractérisées par un niveau d’échange appréciable notamment à travers la participation de nombreux artistes ouzbèks à de multiples manifestations culturelles organisées en Algérie comme Tlemcen Capitale de la Culture Islamique en 2011 et Constantine Capitale de la Culture Arabe en 2015 mais aussi l’organisation en Ouzbékistan de nombreux stages pour des athlètes algériens notamment de Judo et de Boxe.

Vos souhaits au peuple ouzbèk à l’occasion du 25ème anniversaire de l’indépendance :

La célébration par le peuple ouzbèk du 25ème anniversaire de son indépendance, m’offre l’heureuse occasion de lui souhaiter davantage de progrès, de prospérité et de stabilité sous la conduite éclairée de Son Excellence Islam Karimov, Président de la République.
Je suis heureux de constater que l’Ouzbékistan enregistre à son actif, depuis ces dernières années, des progrès économiques considérables. Ces performances sont le fruit de son engagement résolu dans l’instauration des réformes économiques substantielles. Plus récemment, au plan diplomatique, l’organisation réussie au mois de juin 2016 du 16ème sommet de l’OCS est un exemple remarquable que l’Ouzbékistan enregistre sur le plan extérieur, des succès indéniables dans sa démarche visant l’intégration régionale et internationale.

Message de remerciement de M. Abror GOULAYMOV Directeur Général de l’Agence d’information Jahon

Au nom de la direction et des employés de l’agence d’information Jahone, j’ai l’honneur de vous exprimer, M. l’Ambassadeur d’Algérie, mes sincères remerciements et ma profonde gratitude pour l’interview que vous avez bien voulu nous accorder et vos souhaits très sincères pour plus de prospérité et de progrès pour le peuple ouzbèk à l’occasion du 25ème anniversaire de l’indépendance.
Et à cette occasion je vous exprime, Monsieur, mon engagement à resserrer davantage les liens entre notre agence et l’Ambassade d’ Algérie.

Célébration du 54ème anniversaire de l’Indépendence et de la jeunesse à Tachkent (Ouzbékistan).

07 juillet 2016.




Une cérémonie marquant la fête de l’indépendance et de la jeunesse a eu lieu, le 07 juillet 2016, au siège de l’Ambassade d’Algérie à Tachkent (Ouzbékistan).
Ont pris part à cette manifestation, les membres de l’Ambassade et les représentants de la communauté nationale en Ouzbékistan.
Apres la levée des couleurs nationales et l’exécution de l’hymne national, les participants ont été conviés à une collation.
L’Ambassadeur a, à cette, occasion et après avoir présenté ses vœux de l’aïd, souligné la signification de la célébration du 5 juillet 1962 qui a conduit à l’indépendance de l’Algérie. Il a souhaité plus de progrès et de prospérité au peuple algérien et plus d’affirmation de notre pays sur la scène mondiale.

Participation de l’Ambassade à la 14ème édition du Festival international de gastronomie et de l’artisanat

14 mai 2016.




Pour la 2ème année consécutive, l’Ambassade d’Algérie à Tachkent a participé, le 14 mai 2016, à la 14ème édition du Festival international de gastronomie et de l’artisanat organisé par le Ministère des Affaires Étrangères ouzbèk.
À cette occasion, le stand algérien a présenté plusieurs plats traditionnels et de la confiserie algérienne qui ont suscité la curiosité de nombreux visiteurs ouzbèks et étrangers venus découvrir l’art culinaire et la culture de notre pays.
Embelli avec des drapeaux, le stand algérien, a également, contenu une exposition de photos et posters d’Algérie ainsi que des costumes traditionnels typiquement algériens appartenant aux épouses des diplomates.
L’ensemble des membres de l’Ambassade ont été mobilisés pour cet évènement qui a participé à faire mieux connaitre l’Algérie en Ouzbékistan.
Sollicite par les media, l’Ambassadeur a accordé de nombreuses interviews qui ont essentiellement porté sur la présentation du patrimoine et de la culture algeriens.

Déclaration de S.E.M. Naceur BOUCHERIT, Ambassadeur, à la télévision ouzbèke, lors de la participation de l’Ambassade à la 14ème édition du Festival international de la gastronomie et de l’artisanat de Tachkent.


M. l’Ambassadeur Naceur BOUCHERIT représente l’Algérie à la 7ème Conférence des Ministres de l’Agriculture des pays de l’Organisation de la Coopération Islamique.
Astana (Kazakhstan)

26 au 28 avril 2016.




M. l’Ambassadeur Naceur BOUCHERIT représente l’Algérie, à Astana (Kazakhstan), du 26 au 28 avril 2016, à la 7ème Conférence des Ministres de l’Agriculture des pays de l’Organisation de la Coopération Islamique.

Remise Lettres de créance au Président de la République de Kirghizstan

30 Mars 2016




Son Excellence M. Naceur BOUCHERIT, Ambassadeur, a remis, le 30 mars 2016, à S.E.M. Almazbek ATAMBAEV, Président de la République du Kirghizstan, les Lettres de créance l’accréditant en qualité d’Ambassadeur plénipotentiaire et extraordinaire de la République Algérienne Démocratique et Populaire en République du Kirghizstan avec residence à Tachkent.

president.kg

L'Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire d'Algérie au Kirghizstan M.Boucherit a remis les copies figurées de ses Lettres de créance au vice-ministre des affaires étrangères de la Kirghizie Azamat Oussenov

29 Mars 2016




M. Naceur Boucherit, a remis le 29 mars 2016 au vice-ministre des affaires étrangères de la République Kirghize, Azamat Oussenov, les copies figurées des Lettres de créance comme Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République Algérienne Démocratique et Populaire en République Kirghize (avec résidence à Tachkent).
Lors de la rencontre les deux parties ont discuté des questions concernant l'intensification du dialogue politique, le développement des liens commerciaux et économiques, culturels, ainsi que la coopération dans le format multilatéral.
Azamat Oussenov a souhaité au nouvel Ambassadeur du succès dans sa mission diplomatique, axée sur le développement et le renforcement des relations d'amitié et de coopération avec la République Kirghize.

(mfa.gov.kg, 29.03.2016)

L’Ambassadeur d’Algérie a été reçu au Ministère des Affaires Étrangères

15 Février 2016


M. Naceur BOUCHERIT, Ambassadeur d’Algérie, a été reçu, le 15 février 2016, par Monsieur FAZILOV Gairat Ganievitch, Vice-Ministre des Affaires Étrangères de la République d’Ouzbékistan.
À cette occasion les deux parties ont passé en revue l’état des relations bilatérales et le plan d’action pour l’année 2016 ainsi que la coopération au sein des organisations internationales.
Pour rappel, les relations diplomatiques entre l'Ouzbékistan et l'Algérie ont été établies en 1992. L'Ambassadeur d'Algérie a remis ses Lettres de Créance au Président de l'Ouzbékistan le 26 juin 2015. Au cours de l’audience avec le chef de l'État, l'Ambassadeur a noté le potentiel énorme de coopération économique ouzbeko-algérienne à travers le développement des relations commerciales, l'investissement ainsi que leur élargissement au domaine culturel et sportif.

mfa.uz



Le Conseil des Associations d’Amitié de l’Ouzbékistan avec les pays étrangers donne son accord pour la création de l’Association d’Amitié Ouzbékistan – Algérie..

05 Février 2016


Le Conseil des Associations d’Amitié de l’Ouzbékistan avec les pays étrangers vient de donner son accord pour la création d’une association d’amitié Ouzbékistan – Algérie. Cette association a pour objectif de consolider les liens d’amitié et de fraternité entre les deux peuples.
Le vœux de la création de cette Association a été, à maintes fois exprimé par les membres de la communauté algérienne résidant en Ouzbékistan ainsi que de nombreuses personnalités ouzbèkes de divers horizons notamment des hommes de culture, des académiciens, des scientifiques et des coopérants techniques ayant travaillé par le passé en Algérie.

L’Ambassadeur d’Algérie a été reçu par le Vice-ministre des Affaires Etrangères.

26 Janvier 2016


Monsieur Naceur BOUCHERIT, Ambassadeur d’Algérie, a été reçu par Monsieur FAZILOV Gairat Ganievitch, Vice-Ministre des Affaires Etrangères de la République d’Ouzbékistan.
A cette occasion, les deux parties ont procédé à un échange de vues sur les perspectives des relations bilatérales, en 2016, dans les domaines politique et économique.
Les deux parties ont également évoqué leur coopération au sein des Organisations multilatérales sur des questions d’intérêt commun.

M. Naceur BOUCHERIT, Ambassadeur d’Algérie reçu par Son Excellence M. AKHMEDOV Bakhodir, Ministre de la Culture et des Sports de la République de l’Ouzbékistan.

20 Janvier 2016




M. Naceur BOUCHERIT, Ambassadeur d’Algérie, a été reçu, le 20 janvier 2016, à Tachkent, par Son Excellence M. AKHMEDOV Bakhodir, Ministre de la Culture et des Sports de la République de l’Ouzbékistan.
A cette occasion, les deux parties ont évoqué les possibilités de mettre en place une coopération entre les deux pays dans le domaine de la culture, des sports et du tourisme. Ils ont également examiné les voies et moyens d’encourager les visites touristiques entre les deux pays.
Ils ont par ailleurs, examiné la possibilité d’organiser des journées culturelles algero - ouzbekes dans leurs pays respectifs.

L’Ambassadeur d’Algérie honore les membres de l’équipe nationale de Judo en stage en Ouzbékistan.

09 Janvier 2016




SEM. Naceur BOUCHERIT, Ambassadeur d’Algérie a rendu une visite à l’équipe nationale de Judo au centre de regroupement de la Fédération de Judo de l’Ouzbékistan à Tachkent et s’est enquis des conditions de séjour de la délégation algérienne. Il a, par ailleurs reçu, à sa résidence, l’ensemble de la délégation autour d’un diner convivial au cours duquel il s’est informé du programme des athlètes algériens. Il a saisi l’occasion pour leur souhaiter une excellente participation aux Jeux Olympiques de 2016 à Rio.

Judo : les athlètes algériens "satisfaits" de leurs conditions de travail en Ouzbékistan (DTN).(APS)

ALGER - Les quatre judokas algériens, en regroupement depuis lundi en Ouzbékistan, "sont satisfaits des moyens mis à leur disposition" et ressentent déjà "une certaine progression" a-t-on appris vendredi auprès du Directeur technique national (DTN) Samir Sebaâ.
"Environ 800 judokas, de différentes nationalités, participent à ce stage international. Nos athlètes travaillent bien à raison de six heures par jour, et cela leur a été très bénéfique" a encore détaillé le DTN.
Les quatre athlètes algériens sont : Houd Zourdani (-66 kg), Abderrahmane Benamadi (-90 kg), Lyès Bouyacoub (-100 kg) et Mohamed-Amine Tayeb (+100 kg), soit les quatre judokas les mieux positionnés actuellement dans le classement qualificatif aux JO de 2016, à Rio.
"Notre seul regret est que ce stage soit destiné uniquement aux garçons, car nos filles sont elles aussi concernées par d'importantes échéances, dont les Championnats d'Afrique et les qualifications aux JO de Rio. Donc, on aurait aimé qu'elles puissent profiter, elles aussi, des bienfaits de ce stage" a ajouté Sabaâ.
Non concernées par ce stage international (4-16 janvier, en Ouzbékistan), les judokates de la sélection nationale "sont entrées en stage bloqué au Centre de Regroupement des équipes nationales, à Souidania (Alger), juste après le Tournoi national d'Excellence, disputé le 2 janvier à la salle Harcha Hacène. Les judokates algériennes préparent entre autres l'Open de Tunis, du 14 au 16 janvier.

ACTIVITES DE L'AMBASSADE 2015



AMBASSADE D'ALGERIE 2017